Le mrnf au service de l’industrie nucléaire?

Il y a de quoi surprendre. On aurait de la difficulté à s’imaginer qu’un ministère québécois se mette au service d’une industrie au détriment de la sécurité des citoyens. C’est pourtant ce qui arrive cet automne avec le mrnf sur une section de son site qui se veut éducative.

La page, présentée comme un questionnaire sur la radioactivité banalise les effets de la radioactivité en misant sur le fait qu’il y a naturellement de la radioactivité dans notre environnement(il faudrait comprendre aussi que ce serait sans danger).

« Savais-tu que la radioactivité est d’abord un phénomène purement naturel ? Même ta banane du matin en contient !  » est la phrase d’introduction de la page (http://education.mrnf.gouv.qc.ca/chronique/questionnaire/radioactivite-aime-nature-10.html). L’affirmation est suivie d’un questionnaire un peu gnagna sans réelle importance qui sert seulement de prétexte à cette phrase réductrice destinée à leurrer les étudiants du secondaire en évitant soigneusement d’aborder le sujet des dangers reliés à l’exploitation d’une mine ou d’une centrale nucléaire.

La radioactivité, c’est naturel dit-on sur le site; l’arsenic aussi, le sulfure d’hydrogène aussi et pourtant ces deux substances peuvent être mortelles… sa banane émet de la radioactivité naturellement, elle contient aussi beaucoup de potassium, un élément naturel et le potassium, en trop grande quantité, c’est toxique et mortel aussi. Allez consulter Wikipedia et vous vous rendrez compte que ce n’est pas parce que quelque chose est naturelle qu’elle est sans danger.

En visitant les pages connexes à celle-là, on réalise que le ministère fait, sur le site, un travail de promotion de l’industrie uranifère. Le ministère n’exploite pas de mine d’uranium, cette promotion serait donc destinée revaloriser les activités des acteurs de l’industrie. En d’autres mots, c’est avec des fonds publics que se fait la promotion de l’entreprise privée…génial!!!

Publicités

~ par Sept-Îles sans uranium sur 12 septembre 2011.

 
%d blogueurs aiment cette page :