Journée consacrée aux familles victimes de la loi sur les mines

Au camp minier qui s’est tenu la semaine dernière face au parlement, la journée du 24 était consacrée aux familles victimes de la loi sur les mines. Des gens déplacés qui sont venus témoigner publiquement de ce qu’ils ont vécu grâce à cette loi datant du XIXième siècle.

« Merci aux familles «victimes» de la Loi des mines qui se sont déplacées de partout au Québec pour venir à la rencontre de mercredi matin (voir le résumé de cette rencontre en document attaché). Nous avons été touchés par les témoignages de chacun, particulièrement le drame que vivent encore aujourd’hui des citoyens de Malartic. Ce fut d’ailleurs une belle marque de solidarité de constater que la plupart des gens présents ont appuyé la présentation des citoyens de Malartic en après-midi, devant la commission parlementaire (la salle était bondée!). »

mentionnait le communiqué émis par la Coalition pour que le Québec ait Meilleure Mine qui a publié un document résumant les présentations faites par toutes ces familles. Ces témoignages nous montrent que les victimes ne sont pas de simples statistiques: ce sont des gens comme vous qui ont eu la mauvaise fortune de se retrouver à un endroit qui intéressait des minières

lien vers ce document

Publicités

~ par Sept-Îles sans uranium sur 29 août 2011.

 
%d blogueurs aiment cette page :