Pas d’hélico pour notre député

Cette semaine, notre député au fédéral, M. Gérard Asselin, avait planifié d’aller voir en personne les lieux des forages d’Uracan près d’Aguanish.

Malheureusement, il semble qu’on se soit ingénié à l’empêcher de s’y rendre. Il n’a trouvé aucun hélicoptère pour l’amener sur place en compagnie de notre porte-parole, Marc Fafard.

On peut comprendre la position délicate du transporteur qui a aussi comme client la compagnie Uracan mais il est difficile d’accepter qu’une compagnie fasse des pressions  et manoeuvres pour empêcher un député d’aller visiter des terres qui, finalement, sont publiques.

Le député a émis, vendredi le 21, un communiqué pour dénoncer la situation et demande ce que Uracan peut bien avoir à cacher pour s’arroger le droit de monoeuvrer afin d’empêcher un élu du peuple de se rendre sur des terres publiques.

Le texte du communiqué est disponible sur le site de sisur (Sept-Iles sans uranium) dans cet article.

Nous vivons,
semble-t-il, en démocratie,  pas sisur!

Publicités

~ par Sept-Îles sans uranium sur 23 mai 2010.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :